Un porte-bonheur

Publié le 1 Mai 2006

Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !

Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Les yeux brillants, l'âme légère,
Les fillettes s'en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Maurice Carême (1899 - 1978)

Rédigé par Nadine

Publié dans #instantanés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article