Une brève histoire de l'avenir

Publié le 5 Août 2010

T_voyance.gif

 

"Vers 2060 , au plus tôt, ni l’Empire Américain, ni l’hyperempire, ni l’hyperconflit ne seront tolérables. De nouvelles forces altruistes et universalistes, déjà à l’œuvre aujourd’hui, prendront le pouvoir mondialement, sous l’empire d’une nécessité écologique, éthique, économique, culturelle et politique. Elles se rebelleront contre les exigences de la surveillance, du narcissisme et des normes…Des institutions mondiales et continentales, organiseront alors, grâce à de nouvelles technologies, la vie collective ; …elles favoriseront la gratuité, la responsabilité, l’accès au savoir. Elles rendront possible la naissance d’une intelligence universelle, mettant en commun les capacités créatrices de tous les êtres humains, pour les dépasser. Une nouvelle économie, dite relationnelle, produisant des services sans chercher à en tirer profit, se développera en concurrence avec le marché avant d’y mettre fin, tout comme le marché mit un terme, il y a quelques siècles, au féodalisme."

 

extrait tiré de l'ouvrage

"Une brève histoire de l'avenir"

de Jacques Attali

 

Sur la base de ses observations en tant qu'historien et économiste, Jacque Attali, nous décrit comment la société va évoluer et dans quel environnement vivront nos enfants et arrière petits-enfants. Enfin une vision optimiste du futur dans laquelle l'être humain sera mis en avant.

Le seul problème c'est qu'avant d'y arriver on risque d'être un peu secoué...

Rédigé par soulafati

Publié dans #lectures

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florence 06/08/2010 12:31



Cela me donne la pêche de lire ton billet , tout doucement ce que décrivait aussi le film "la belle verte" arrive.  Bises Soulafati



Hadda Djeribi 05/08/2010 19:18



merci du partage, tout changement apporte ces secousses, l'importance est de garder son point d'ancrage personnelle....


;)